L’homme dans la presse féminine… Tout un programme.
Si le chromosome Y ne fait son apparition dans les féminins grand public que depuis quelques mois (ex. : Closer, Femme Actuelle…), il est un incontournable dans la presse féminine haut de gamme qui en parle, en parle, et en parle …depuis toujours !
Mais parce que ces titres féminins n’incarnent pas la même femme, l’homme (le mari, l’amant, le meilleur ami ou encore le patron) n’y est pas non plus représenté de la même manière.
Aussi cette famille de presse méritait-elle un décryptage nouveau : Rendez-vous avec 8 magazines*, 8 projections du masculin.

*Be, Biba, Cosmopolitan, Glamour, Elle, Grazia, Madame Figaro, Marie Claire
Et alors ? Voici un graphique qui positionne les différentes projections du masculin proposées par les magazines féminins choisis, en croisant la fonction « utilitaire » (axe horizontal) et la fonction « identitaire » (axe vertical) que l’homme occupe vis-à-vis de la femme dans les magazines étudiés.
Axe horizontal : projection de l’homme dans sa fonction « UTILITAIRE »
L’axe horizontal oppose une vision de l’homme dans sa fonction la plus utilitaire, comme homme « objet », qu’il soit « sex-toy » (en haut à gauche), voire plus traditionnel encore (en bas à gauche), « porte-monnaie », à une vision plus moderne où l’homme est l’égal de la femme (droite)… Un homme alter ego, où sans être une femme comme les autres, il est projeté comme un homme réconcilié avec sa part de féminité et vit une relation apaisée avec les femmes.
Axe vertical : projection de l’homme dans sa fonction « IDENTITAIRE »
L’axe vertical oppose là encore deux visions de l’homme (plutôt le mari d’ailleurs), mais où partout sur cet axe il est projeté comme marqueur social. Au bas du graphique, on retrouvera l’homme statutaire, vecteur d’ascension sociale, preuve d’appartenance à une certaine catégorie (des héritiers, fils de, ou des hommes ayant acquis tout autre reconnaissance professionnelle, people). A l’opposé de ce « bon parti », un homme fantasmé, prince charmant, traduction d’une réussite « conjugale », d’une réussite en tant que femme, femme de, puis mère…
Exemples détaillés

 

Biba, ou l’alter-ego : Biba, très à droite du mapping, propose une vision de l’homme rêvée mais surtout un homme partenaire de sa vie… Autrement dit, un homme présent mais mystérieux dont le comportement appelle au décryptage et qui vaut ainsi à Biba  d’être expert sur les questions relatives à la complexité des relations homme/femme. En témoignent les rubriques « L’homme de ma vie », « L’Homme et ses mystères », « L’homme de mes rêves » et les sujets psycho du magazine : révélateurs du traitement de l’homme dans Biba.
Madame Figaro ou la cash machine : Il faut avoir lu le supplément « Spécial hommes » de Madame Figaro du 8 avril dernier pour mieux comprendre qui est monsieur. Véritable porte-monnaie, on se trouve dans la projection du masculin la plus traditionnelle des féminins haut de gamme : chasseur, cueilleur, porte-monnaie. En effet, il semblerait que Monsieur Figaro n’ait d’autre choix que d’être un Business Man dans une grande entreprise du CAC 40, à moins qu’il ne soit « héritier » ou « fils de ». Autrement dit, un bon parti.
> Voir ou télécharger le PDF A la rencontre de l’Homme dans la Presse Féminine.
Share