Le poker, inventé il y a 3 siècles, connaît aujourd’hui un engouement renouvelé, notamment grâce aux sites de jeu en ligne qui se multiplient sur la toile. Quelles sont les raisons du succès soudain de ce jeu de cartes devenu un passe-temps incontournable chez l’homme moderne ?

Un rapide historique

Si de nombreuses variantes de jeux de cartes basés sur le bluff ont été décrites au 18ème siècle, c’est lors de la guerre de Sécession américaine (1861-1865) qu’apparaissent les versions modernes du poker, comme attesté par de nombreux auteurs de l’époque. Le jeu s’est en effet développé conjointement à l’essor des saloons et des clubs, qui basaient souvent leur succès sur des jeux d’argent installés dans une pièce dérobée, où se retrouvaient les aventuriers du Grand Ouest.

Le poker se fait ensuite oublier au profit d’autres jeux dans les casinos, mais l’on observe un renouveau sans précédent de sa popularité depuis les années 2000. Deux raisons à cela : la diffusion télévisée de tournois de poker, dont les gagnants remportent des sommes astronomiques, et l’essor des sites de paris en ligne, qui permettent de miser chez soi à toute heure de la journée.

Les grands joueurs de poker voient alors leur cote de popularité exploser, devenant de véritables stars. Le poker devient un jeu d’hommes par excellence ; ainsi, dans le film Casino Royale (2006), c’est par une partie de poker à haut risque que James Bond parvient à affirmer sa supériorité sur son adversaire Le Chiffre.

Les joueurs d’aujourd’hui : un profil-type ?

Grâce à cette médiatisation croissante, les hommes ont redécouvert les joies du poker : en 2010, on estimait que 5.5 millions de personnes avaient misé de l’argent au poker, dont 45% de joueurs entre 20 et 25 ans. Si la quasi-totalité des joueurs est constituée d’hommes, ils viennent de toutes les classes sociales, partageant autour du tapis vert le même plaisir de jouer. « Le poker est à l’image de la vie, c’est un concentré d’adrénaline enivrant », explique un joueur interviewé par LeMagazine.Info.

En France, le jeu a mis un peu plus de temps à renaître, notamment pour des questions de législation : le poker étant considéré comme un jeu de hasard et d’argent, il est interdit aux mineurs, on ne peut y jouer dans les lieux publics et le poker en ligne n’est légal que depuis 2010. Mais depuis, les différents sites de paris se sont bien rattrapés : le poker en ligne français a généré 155 millions de chiffre d’affaires entre son autorisation en juillet et la fin de l’année 2010 !

Quelles sont les motivations des joueurs ? Le gain d’argent arrive en première place, surtout depuis que des anonymes ont remporté des sommes colossales lors de tournois : $2M pour Chris Moneymaker aux World Series of Poker 2003 (photo), $12M pour Jamie Gold lors du même tournoi en 2006 !

Mais beaucoup d’hommes déclarent également que ce passe-temps leur fournit un excellent sujet de conversation avec leurs amis – remplaçant le sacro-saint match de football ou de rugby. « Tout comme chez les sportifs professionnels, il y a une aura de masculinité autour du joueur de poker. Il dissimule ses émotions, il prend des risques : c’est un audacieux », décrypte Guillaume Turgeon dans le rapport « Représentations, trajectoires et habitudes de jeu chez les joueurs de poker de 16 à 25 ans ».

Jadis immoral, le poker est donc devenu à la pointe de la mode, tout en conservant un petit parfum sulfureux qui ne gâche rien : « Le côté illégal du poker ajoute de l’excitation au jeu. Pour moi cela doit rester un jeu d’argent, ce ne serait pas la même chose si je gagnais un jambon ou un panettone… », déclare un joueur suisse interviewé par le magazine Largeur.

Share