edito

Mondadori France Publicité, 1er éditeur des Hommes CSP+, lance le blog
A la rencontre de l'homme.
Tout a démarré avec une idée simple : créer un blog au masculin ! Pour partager avec tous ceux qui le souhaitent notre expertise 100% hommes. Vous y retrouverez nos principales investigations, mais aussi des articles rédigés par nos collaborateurs (instituts d’études, journalistes…) et même par vous peut-être, si comme nous vous partagez notre volonté, celle de parler de l’homme, le vrai… Au-delà d’une cible média-marketing.
N’attendez plus pour découvrir notre blog ! N’oubliez pas de revenir souvent !!

edito

ETUDES

« Branded Male » : les objets dont l’homme ne pourrait pas se passer

C’est avec beaucoup d’humour et un grand panel d’exemples que Mark Tungate nous emmène dans la vie d’un homme britannique ordinaire grâce à son livre « Branded Male : Marketing to men ». Le but ? Mieux comprendre les hommes, et ce qu’ils attendent, afin d’adapter l’offre et le marketing qui les ciblent. Dans cet article, nous étudierons leurs objets fétiches et pourquoi ces marques ont acquis une telle importance dans le quotidien des hommes.

La voiture

Les hommes aiment les voitures… et ça ne changera pas ! Marc Tungate rapporte qu’en Angleterre, les hommes sont plus souvent propriétaires de voitures que les femmes. La BMW, fantasme cultivé par de nombreux films tels que Fast and Furious, est pour eux un rêve éternel et absolu. Pourquoi la BMW ? Parce toutes les campagnes publicitaires de la marque la représentent conduite par un homme et donc constituant le summum de la virilité ; parce qu’elle est sportive, dynamique, innovante du point de vue de son design ; parce qu’elle représente une assurance de confort absolu. Son prix relativement élevé en fait un objet difficilement accessible, élitiste, et donc d’autant plus attirant.
More

Share

L’homme et la mode outre-Manche… Oh My God ?!

L’homme et la mode outre-Manche… Oh My God ?!

Retour sur une étude réalisée outre-Manche par le site « Style Pilot », qui a recueilli les témoignages de plus de 1 000  hommes agés de 18 à 60 ans,  afin d’identifier l’influence des femmes dans les choix vestimentaires de ces gentlemen

Pour quels résultats ? Les anglais s’en remettraient encore aux conseils de leur compagne ou d’une autre femme de leur entourage pour s’habiller…

– Ainsi, 75% des hommes interrogés confient à leur compagne le choix de leurs tenues, et 50% encore auraient besoin de leur aide pour les parfaire (nœuds de cravate, boutons de manchette…)
– Pire encore, 10% des hommes interrogés demanderaient également conseil à leur mère… et même 16%… à leur belle-mère ! Oups :(

More

Share

« Branded Male » : les plaisirs du quotidien

C’est avec beaucoup d’humour et un grand panel d’exemples que Mark Tungate nous emmène dans la vie d’un homme britannique ordinaire grâce à son livre « Branded Male : Marketing to men ». Le but ? Mieux comprendre les hommes, et ce qu’ils attendent, afin d’adapter l’offre et le marketing qui les ciblent. Dans cet article, nous analyserons les centres d’intérêt des hommes dans leur vie quotidienne, du sexe à la cuisine et à la décoration intérieure en passant par l’alcool.

Le sexe

Les hommes sont assaillis par les images d’hommes qui se construisent grâce à une sexualité débridée (ou du moins épanouie et décomplexée), dans les films, les livres… L’érotisme est une norme. L’homme vrai, c’est celui qui fait l’amour, pas celui qui est seul dans son lit ce soir. Cela se retrouve dans la ligne éditoriale de la plupart des magazines pour hommes, ainsi que des films d’action destinés à un public masculin (il n’est qu’à voir le nombre de conquêtes de James Bond dans chacun des films éponymes !)
More

Share

Les hommes s’alimenteraient-ils moins bien que les femmes ?

Face à leur assiette, les hommes et les femmes agissent différemment. Les femmes font plus attention à l’équilibre alimentaire, avec pour conséquence un taux d’obésité plus faible que celui des hommes… mais également des troubles alimentaires bien plus fréquents, alors que le rapport de l’homme aux repas est plus souvent celui du pur plaisir.


Source : Marketing Book Masculin-Féminin, TNS Sofres

 

 

More

Share

L’affinité des hommes pour le publi-rédactionnel

En mars 2006, l’institut d’études QualiQuanti a mené une enquête sur l’impact du publi-rédactionnel sur différents types de consommateurs. Il ressort de cette étude que les hommes sont très sensibles au publi-rédactionnel car c’est un mode de communication qui fonctionne particulièrement bien lorsque la marque a des informations techniques à délivrer.

A mi-chemin entre la publicité pure et l’article analytique, le publi-rédactionnel est défini par les lecteurs comme une publicité rédigée par ou « à la manière » d’un journaliste. Le texte occupe une place beaucoup plus importante que dans une publicité classique et se focalise plus sur des données objectives (ex : performance chiffrée d’un véhicule) que la publicité. A ce titre, le publi-rédactionnel peut passer pour un « vrai » article, mais brandé par la marque.
More

Share

Les hommes et les soins du corps : une consommation en hausse, mais qui reste limitée à des produits basiques

Une étude menée par l’institut d’études QualiQuanti révèle que 70% des hommes prennent « assez » ou « beaucoup » soin de leur corps et de leur visage. Analyse détaillée de leurs rituels d’hygiène et de beauté.

La perception des soins du visage et du corps par les hommes

Premier enseignement : c’est de leur visage que les hommes prennent le plus soin, avec une attention toute particulière accordée à leurs dents, leurs cheveux et la peau de leur visage. Il s’agit de préoccupation d’hygiène (santé bucco-dentaire, propreté des cheveux et de la peau) plus que de style, pour faire bonne impression : « Le visage est la chose qui se regarde le plus attentivement chez les autres. D’où l’importance d’avoir un visage qui respire la santé ».

More

Share

Le cerveau a-t-il un sexe ?

Aujourd’hui, un article avec une pincée de féminisme (point trop n’en faut) et beaucoup de réponses à THE question-qui-semble-t-il-ne-devrait plus-se-poser : les différences de comportement entre les sexes sont-elles inscrites dans notre cerveau ? Mais sinon, d’où viennent-elles ?
Pour vous éclairer, la vidéo d’une intervention de Catherine Vidal, neurobiologiste et directrice de recherche à l’Institut Pasteur, qui a beaucoup travaillé sur le lien entre genre, sexe et cerveau.
Image de prévisualisation YouTube

More

Share